De retour d’un rendez-vous professionnel …

…Je suis sur la route, de retour d’un rendez vous qui s est bien passé ; je dois même dire qu’une des personnes présentes m’ont fait un drôle d’effet !

vanessa la délurée

Un bel homme avec quelque chose dans le regard !
Cela a éveillé mon imagination érotique, un instant j ai fermé les yeux imaginant ses mains sur moi et des bisous dans le cou…
C’ était déjà l’heure de partir !
Heureuse de la bonne conclusion du rendez vous et contente d’avoir croisé un homme qui m avait donné des frissons dans le ventre !
Après les salutations d’usage, je reprenais ma voiture direction le bureau.
Une route de campagne, j’étais dans mes pensées érotiques avec cet homme, de nouveau mon ventre me chatouille!
J étais d humeur badine toute la journée!

vanessa le délurée

Une envie pressante ! Merde ! Si j’avais su, j’aurai fait pipi avant de partir!!
La route défile : ah ah !!! enfin un endroit parfait pour s’arrêter : une petite aire retirée de la route, cachée derrière un bosquet !
Quelle chance ! Il n y a personne!
C’ est plutôt bucolique, le bosquet, une prairie clôturée par une haie!!
J’ai trouvé dans le petit bosquet un buisson fourni pour ma miction
Je retrousse ma jupe, fait glisser ma culotte sur mes chevilles
Me voila accroupie, les fesses dans l herbe, seule une personne dans la haie pourrait me voir
Soudain j aperçois comme un éclat et une silhouette qui m observait!!!
« il en veut ,il va en avoir »
J ‘écarte un peu plus mes jambes !
J imaginais le risque que je prenais seule isolée mais tant pis le mec du rendez vous avait réveillé mon désir !
je me redresse feignant d ignorer sa présence, je redescends ma jupe mais j enlève ma culotte et la prends dans ma main, je me dirige vers ma voiture et je m assois du coté passager, avant de retrousse ma jupe!
et je commence à doucement me caresser !
Je laisse mes doigts glisser doucement sur mon ventre, mon autre main libère mes mamelles de mon soutien gorge, je malaxe et masse mes seins, j excite mes tétons
Mes doigts jouent avec mes lèvres, je les caresse les étire, les frotte…
Mon regard fixe la silhouette.
Celle ci se déplace alors et apparait au coin de la haie, braquemard à la main
« enfin vous voila » dis je.
Il reste silencieux, passe la clôture !
C’est un rude gaillard plutôt beau, un joli regard, mal rasé…
Sans mot dire il s approche et s agenouille devant moi
Sa tête se met entre mes cuisses et il colle sa bouche sur mon sexe excité.
Ses mains passent derrière mes cuisses pour que je ne recule pas.
Sans ménagement sa langue me laboure la chatte.
Elle me fouille profondément, ses lèvres s’agitent sur les miennes.
Sa langue va et vient en moi…
Je commence à bien être mouillée.
Il me lape fougueusement comme un mort de soif.
Il aspire et étire mes lèvres comme pour en tirer la moindre goutte de mon doux nectar.
Je me maintiens difficilement dans la voiture tellement ses mains me tractent pour coller mon sexe sur sa bouche
parfois sa langue sort et il titille ma rondelle!
Ses deux doigts masturbent mon clitoris, qu’ il pompe comme je pomperais sa bitte si il me l offrait.
D’ un coup il se dégage.
Il se redresse et baisse son pantalon en présentant son sexe gonflé, d une taille et d une forme tout a fait honorable
Il sait qu’il n a pas besoin de parler.
A mon tour, pensais je!
et langoureusement je pose mes lèvres sur son gland turgescent
Délicatement mes lèvres s ouvrent et glisse pour qu’enfin il soit dans ma bouche.
Le bout de ma langue titille le méat, une goutte de liquide perle.
Je la lape avec délectation.
Puis ma bouche continue d avancer le gland sur ma langue
Ma main masse ses couilles.
Je pompe de plus en plus vite et fort.
Le bout de ma langue joue sur le prépuce, je fais glisser mes lèvres le long de sa verge.
Je gobe ses couilles.
Puis a pleine bouche je le reprends et amène le gland au fond de ma gorge
Il gémit.
Cela me donne encore plus de picotement dans le ventre.
Je sens ma chatte couler.
Mais je veux son foutre.
Je m ‘active comme une belle salope pour obtenir son jus.
Ses mains saisissent mes cheveux durement.
Et il commence à baiser ma bouche comme si c’était ma chatte trempée.
Je bave comme une chienne en chaleur.
Son gland tape au fond de ma gorge.
J’aime cette sensation d’être possédée
Je ne peux m’empêcher de glisser une main sur mon sexe trempé et de me doigter en même temps.
Enfin il maintient son gland dans ma bouche et explose.
Je manque de m étouffer!
« ça doit faire un moment qu’il n’ a pas déchargé, lui,pensais je en me délectant de son brulant jus !!
Je fis la toilette complète de son sexe, pas une goutte ne doit rester!
Je le garde en bouche un moment…
Bien sûr, l érection chuta.
Il se recula.
Puis il se rapprocha et me fit un long et langoureux baiser, à la fois sensuel et sauvage, gourmand sa langue pénétra ma bouche à la recherche de ma langue !
Elles firent un balai dans nos bouches.
Cela dura un bon moment…
J’appréciais ce baiser avec délectation !
Ma main coquine chercha son sexe…
Quelle bonne surprise ! Il était de nouveau d’attaque !
Il me sourit.
D’un coup avec force et sans brutalité il me saisit !
M’ extrait de la voiture et me retourne.
Il veut me prendre en levrette je le compris vite.
Je pose mes mains sur le fauteuil, j écarte bien mes jambes et me cambre bien !
Ses bonnes mains enserrent mes hanches.
Je sens son gland se poser sur mes lèvres.
Et d’un coup le voila au fond de moi, je suis trempée.
Il reste au fond de moi et s’agite tout au fond de moi.
Puis il ressort et m’empale sauvagement.
A chaque coup de rein tout mon corps vibre.
Je suis bien excitée que je bouge mon cul vers lui.
Je veux qu’il me baise et je veux le baiser aussi.
Ses mains serrent plus fort ma taille.
Crescendo le va et vient s accélère, plus vite, mais aussi plus fort…
Une main se libère de ma taille et vient malaxer brutalement mes seins tout gonflés, cela envoie une décharge de volupté supplémentaire dans mon corps.
Puis il me donne la fessée comme il me baise !
Je commence à décoller.
Mon corps est en transe, cette chaleur qui au début était dans mon ventre est présente dans tout mon corps.
Sa respiration devient moins contrôlée.
Elle s’accélère, ses doigts se crispent et rentrent dans la chair de mes hanches.
Cela m’électrise un peu plus !
Nous voilà en fusion !!
L’ explosion de volupté et de plaisir : l’orgasme partagé s annonce…
Son corps se raidit, un dernier coup de rein violent me secoue durement.
Il reste au fond de moi !
A son tour, mon corps se contracte, mon sexe sert son emprise sur son sexe.
Comme un éclair, il explose en moi.
Comme des milliers de petites décharges électriques transpercent tout mon corps !
Il râle plusieurs fois.
Il se baisse et se colle sur moi, de petits spasmes l’agitent en moi.
Cette fusion dure autant que la foudre !
Mais c’est si bon!
Nous restons collés l’un à l’autre un long moment.
Le temps pour chacun de redescendre de ces cieux si éblouissant et transcendant !
Alors délicatement il desserre son étreinte.
Avec une grande douceur il m aide à me redresser et me prend dans ses bras avec une grande chaleur et pose un doux et sensuel baiser sur ma bouche essoufflée….il caresse mon visage !
Il se recule me contemple avec douceur !
Sans bruit il remet ses vêtements.
Il se rapproche de moi et murmure « merci, à bientôt peut être… »
Un simple baiser sur la joue et il disparait.
Je me réajuste rapidement, je m’assois au volant et reste là sans bouger un moment, souriante et satisfaite!
En redémarrant je repense au mec du rendez vous et je rigole seule …

Si tu as aimé mon récit, vote pour moi en mettant +1 en commentaire 😉

Et si tu veux en savoir plus sur moi c’est par ici Vanessa la délurée