Projection privée.

Une jeunesse comme toute petite file sage a vécue … à la découverte de tout mais sans franchir les limites que l’on nous apprends … Rester correctement polie, classe et surtout curieuse mais sans plus.

WP_20150101_15_20_22_Pro

Malheureusement ou heureusement, cette poupée, que j’étais, ne fut pas du même avis lorsqu’elle découvrit sa sexualité .. Au début une timidité rageuse … de l’amour avare pour être satisfait en premier, du sexe tout en douceur, pour ne pas effrayer l’autre, pour ne pas déranger l’inconnu.. je suivais les coutumes, parfois trop conventionnelles, mais primordiale pour assumer un corps que l’on ne connaît pas.

Le premier amour est fugace, réel et essentiel pour se construire, lorsque le sexe s’invite à cet amour si jeune, aucun ressenti, autres que le plaisir qui fait surface, un plaisir corporelle. Aucune soumission ou domination n’y apparait, juste l’égoïsme de sa jouissance…

Puis les années passeraient et l’expérience s’installa .. au fur et à mesure que cette sexualité grandissait que ce soit avec ou sans homme … des envies inconnues connurent le jour.. des envies dont on n’ose pas les dévoiler, un peu secrète, un peu honteuses … On ne s’abandonne pas à les offrir à n’importe qui … je parle des idées où le fantasme et la pensée sont ravageurs …

Seule je ferme les yeux.. mes désirs ardents me font voyager.. dans des endroits très sombre, froid et parfois même nuisible… une ruelle où frémit la peur d’un inconnu o’combien dangereux… la peur qui paralyse, la crainte de devenir une proie facile et sans défense .. mais au fond, condamnée à se donner corps et âme dans de longues pensées d’ivresses … des pensées malsaines, tabous au yeux de certains.

Mais certains de ces voyages .. me font vivre des expériences.. où le floue rose et moelleux sont à déguster comme un bonbon sucré et acidulé … où la gourmandise aime à se voir devenir une priorité séduisante, une langue, qui, douce au creux de ma peau pour me faire frissonner … Tant de plaisirs à ma voir soumise intellectuellement mais aussi physiquement…

Mais malgré ma soumission si forte et si réel, ce garde en moi la dominante que je suis, celle qui aime prendre le dessus… contrôler les fremissements des hommes… les faire envier par diverses supplices… maîtriser la jouissance à mon bon vouloir et décider du moment fatidique où le toucher de ma peau sera un délice après de multitudes de tortures envieuses …

C’est alors que mes songes aphrodisiaques sont en mouvement …. allier soumission et domination …Une imagination où les plus beaux fantasmes y ferait parties …

Mélanger chaque mouvements de ces actes .. en furtive douceur sublime ..

Une matinée où la neige dehors reine en maîtresse … une ambiance froide … bleutée par les flocons cristallisées contre les carreaux, tout est blanc dans cette chambre pure … au milieux de ces draps blancs … ma silhouette se dessine timidement .. quelques boucles blondes en ressortent pour donner un peu de gaieté à cette atmosphère fraîche…

Je sens venir près de moi une carrure forte et intimidante… encore endormie je laisse cet homme venir à moi … sentir ses mains au creux de mes reins pour remonter doucement entre mes omoplates … venir caresser mes mèches or, et me réveiller en douceur .. je sens un doux baiser au creux de mes lèvres les plus intimes .. sous ce drap timide ce cache de terrible coquineries si tendres et si douces … une langue humide qui vient se loger pour m’embrasser rigoureusement …. des frissons me parcourent le corps … une peau sucrée et légère en cette matinée.

Petit à petit l’effluve et mes sens se dilate .. et laisse place à de délicieuses gorgées de tendresse … mes yeux s’entrouvrent pour découvrir ce bourreau o’ combien manuel .. ces mains sont roi sur ce corps de poupée nue … je me donne corps et âme à de langoureuses virevoltages … ses désirs sont miens .. ses envies mes fantasmes … et ses ordres mes baisers …

De longues préliminaires où je ne refuse pas ses prises de puissance sur moi … jusqu’à ce que l’instant X arrive .. le moment fatidique où ses mains parcourent avec force mes cuisses pour y découvrir le mont de Venus …

Je lui attrape la main … mon regard se durcit érotiquement… on y devine les plus méchante envies que j’ai derrière la tête …Celle qui inverseront la tendance. Tout en me redressant, il s’allonge près de moi … insoupçonné par ce qu’il l’attend … telle une lionne … suave et sauvage … je rampe à quatre pattes, évitant ses cuisses avec mes mains … survolant son corps de mes mouvements fins … à quelques millimètres de sa peau chaude par ces longs soupirs… mes cheveux caressent ses poils … frissonnant ses envies … et le désir de se laisser faire prend le dessus.

Grimpant sur lui .. mes jambes entoure son corps furtif et musclé …. mes baisers susurrant les mots les plus pervers qui existent … au creux de ma bouche je lui tend à l’oreille tout ce que mon corps réclame … tout ce dont j’aimerais qu’il me fasse pendant que sur lui je serais … sans qu’il ne puisse toucher la moindre partielle de ma peau ..

Juste bouche bée à me laisser faire, l’enivrant … mes fesses contre ses hanches, où la montagne ardente aimerait pouvoir se lever, et prendre place entre mes collines humide où ruissèle l’hystérie sexuelles ….

Murmurant au son de son ouïe ce que les frissons font subir à mon clitoris et mes tétons qui se durcissent pendant que je me déhanche contre sa verge qui sous mes fesses rondes se tenterait tant à pouvoir sortir … Enfin je lui attrape ses poignées .. moites et complètement tremblants .. pour qu’il puisses venir caresser joliment ma poitrine en forme de poires … lui offrant mon décolleté . ses yeux ne se retirent de ma bouche souriante et humiliante ..

L’atmosphère glaciale se dissipe peu à peu … et laisse place à une chaleur aphrodisiaque … où les bords de mon orifice de poupée se retrouve en dessous de la ceinture … pour y déposer ma bave si mouillée … encore faudrait il savoir quelles lèvres seraient le mieux appropriées .. ?

Si vous avez aimé mon récit, votez pour moi en mettant +1 en commentaire 😉

Et si tu veux en savoir plus sur moi c’est par ici Poupée Rose

Mots-Clés: