Sortie de soirée

Je suis adepte des soirées en club, m’apprêtant toujours de ma tenue la plus sexy pour pouvoir sentir le regard des hommes comme des femmes courir sur moi, c’est un de mes plaisirs …

20141231_182100-1[5]

Sortant d’une de ces petites soirées, les pieds meurtris par les heures passées sur la piste, je n’avais qu’une idée en tête rejoindre ma voiture et me plonger sous les draps même si ce soir j’y serai seule, enfin peut être pas …

Arrivée devant ma petite auto, me voila en train de vider mon sac sur le trottoir, en panique… Mais ou sont ces foutues clés !?
Perdues et oui !
C’est alors que j’entends quelqu’un se rapprocher dans mon dos ; une main se pose sur mon épaule.
Tout en me retournant je sens un frisson me parcourir, et la devant moi : quel bel homme … il me demande gentiment s’il peut m’aider.

Lui expliquant ma petite mésaventure, il ne met pas longtemps à me proposer de me raccompagner. Gentleman ou opportuniste ?
Peut importe, j’accepte.

Nous montons alors dans dans sa voiture, je ne pouvais m’empêcher de le regarder, un charme fou.

Nous entamons une conversation des plus banales. Il me demande ma profession, ce que je fais à une heure si tardive dans ce coin isolé de la ville etc…

Le son de sa voix, très suave, ne me laisse pas indifférente et de petites pensées coquines à son égard me viennent en tête et si seulement … J’ose à peine croiser son regard.

Plus qu’à quelques mètres de mon domicile et rien ne semble l’attirer chez moi, ni ma petite robe qui laisse entrevoir beaucoup, ni ma main qui tente de le frôler à chaque chaos de la route.

Nous nous arrêtons dans l’allée juste devant ma maison, j’entrouvre la porte en remerciant mon bon samaritain. Et il m’attrape la main, me fait remonter en voiture et me chuchote à l’oreille que la soirée n’est pas finie !

Je sens sa main sur ma nuque et ses lèvres se rapprocher de ma bouche, son parfum m’envoute … Il incline doucement le dossier de son fauteuil, serait ce une invitation ?
Je ne résiste pas longtemps et viens me hisser au dessus de lui. Nos langues s’entremêlent, nos baisers deviennent de plus en plus brulants.
Ses mains parcourent le haut de mon dos jusque sur mes fesses, je me cambre de plaisir. Je sens le désir monter sous son pantalon et là plus rien ne m’arrête ; je m’empresse de dégrafer celui-ci pour y passer une main …
Sa respiration s’accélère, ma main part à l’aventure, joli pommeau de vitesse !
Il devient de plus en plus gourmand et soulève ma robe, me caresse les seins et y passe sa langue.

20141231_183931[3]

Plus besoin de chauffage, je coupe le moteur, nous sommes en feu . L’excitation m’enflamme et je n’ai plus qu’une envie s’est qu’il me prenne là.

Me sentant plus que chaude, monsieur décide alors de m’emmener dehors et me plaque sur le capot. Me retourne et dégrafe ma robe, qui me tombe sur les chevilles. Il me cambre en avant et écarte doucement mes cuisses pour y glisser sa queue. Je sens son gland caresser mon petit clito avant de rentrer doucement mais fermement en moi.

Et la les vas et viens commencent de plus en plus forts, me faisant crier. Je le sens taper contre mes fesses, me défoncer comme rarement je l’ai été, par de grands coups de reins. Sa respiration devient saccader.

Il est au bout, et là … il me serre fort contre lui et une vague de chaleur emplie mon petit abricot. Je le sens exploser en moi, son foutre me remplissant jusqu’aux yeux …

Nous sommes en sueur, quel délicieux moment !

Mon seul regret c’est de ne toujours pas connaitre le prénom de mon fantasme …

Si vous avez aimé mon récit, votez pour moi en mettant +1 en commentaire 😉

Et si tu veux en savoir plus sur moi c’est par ici abricotine